Bataille en terre Yasuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bataille en terre Yasuki

Message par Kami no Cedric le Lun 1 Sep - 16:34

Narration de Kakita Xav et photos de Rokoko

Déploiement :
La colonne de guerriers du crabe progressait lentement dans la campagne Yasuki. Les soldats avaient gardé leurs lourdes armures et étaient chargés du butin obtenu lors de leur raid fructueux sur ce village grue.
Hida Uesugi regardait ses hommes progresser, satisfait des ressources obtenues lors de son attaque. « Les terres des grues sont fertiles, et cette nourriture fera le plus grand bien à l’armée qui se prépare en prévision du conflit déclenché par la famille Yasuki » pensa Uesugi.
Ses réflexions furent interrompues par l’arrivée de ses éclaireurs Hiruma. Mettant le poing à terre face à leur commandant, ils lui firent un rapide rapport : « les grues ont mobilisées des troupes contre nous mon seigneur. Ils nous barrent la route et se sont retranchés derrière des rizières, à environ un kilomètre. »
- « Combien sont-ils ? »
- « Une trentaine d’hommes environ mon seigneur. La moitié du détachement comprend des ashigarus. »
- « Parfait, déclara Uesugi. Si ces idiots pensent qu’ils nous empêcheront de passer, nous allons leur donner tort ! Yamato, mon fidèle hatamoto, organises les hommes en ligne de bataille ! Les grues veulent se battre finalement ! »
Yamato esquissa un sourire à l’idée d’infliger une bonne correction à ces parvenus d’efféminés du clan de la Grue et s’en alla beugler les ordres pour aligner les Hida en ligne de bataille.


Kakita Kenji regardait les soldats du Crabe se déployer dans la plaine. Il se tourna vers son frère Sasuke qui commandait ses hatamotos :
- « Ils sont plus nombreux que nous », commenta Sasuke. Il n’exprimait aucune peur dans sa voix, seulement une constatation.
- « Certes mon frère, mais notre daïmyo m’a envoyé un messager il y a peu. Des troupes vassales ne vont pas tarder à arriver. Elles prendront les Crabes à revers. Notre mission consiste seulement à les empêcher de passer avec leur butin ».
- « Ce raid était indigne d’un samouraï honorable. Le commandant ennemi n’a pas d’honneur » cracha Sasuke.
- « C’est vrai. Et il est de notre devoir de ne pas laisser un tel affront impuni. Les Crabes nous prennent pour des courtisans désarmés. Nous allons leur montrer que nous manions la lame aussi bien que les mots ! Que les hommes se tiennent prêts. »


Charges et contre-charges des hatamotos :
La ligne de bataille Hida progressait rapidement. Sasuke tenait la première ligne du dispositif Grue avec la garde kenshinzen. Il repéra une faille dans la ligne de bataille ennemie : un coin qui exposait le flanc de l’une des unités de gardes Hida.


« A moi, gardes kenshizen ! Pour l’honneur de notre daïmyo, châtions ces pillards ! » hurla-t-il avant de se lancer à la charge avec ses hommes.
Le choc fut rude pour les deux camps. Les gardes Hida portaient de lourdes armures et leurs tetsubos se riaient des protections des samouraïs Grues. Mais ils étaient lents et les Grues esquivaient la plupart des coups, ripostant par de multiples estocades parfaitement maitrisées. Le sang jaillissait des membres sectionnés et des crânes broyés, mais l’élan de la charge avait surpris les Crabes qui perdirent pied.
Une clameur raisonna sur le champ de bataille lorsque le dernier garde Hida s’écroula la tête tranchée. Déjà les samouraïs Grues s’affairaient à récupérer les têtes pour les présenter à leur daïmyo comme trophées.

Mais Sasuke qui jaugeait la situation de son unité avisa le chef ennemi qui faisait signe à sa deuxième troupe de hatamotos de progresser vers eux. « Nous collecterons les trophées après la bataille, samouraïs, l’ennemi contre-attaque ! ».


Hida Yamato avait assisté incrédule au massacre de la première unité de gardes Hida. Des vétérans qui avaient combattu les pires horreurs de l’Outremonde, tués par ces danseuses du clan de la Grue… Quel gâchis !
Il observa son seigneur qui lui fit signe. La troupe de garde s’élança derrière le daïmyo Crabe vers les kenshinzen Grue. Ces derniers n’eurent pas le temps d’organiser une défense efficace face à la charge implacable des Hidas. Yamato percuta un samouraï et l’envoya valdinguer au loin d’un coup de tetsubo. Il repéra le chef de l’unité ennemie qui venait d’occire l’un des siens et il en ressentit une vive colère. « Toi, traine sabre de boudoir, je te défie, moi Hida Yamato. Tu vas payer pour la mort de mes frères ».
« J’accepte ton défi Hida Yamato. Je suis Kakita Sasuke : ce nom sera le dernier que tu entendras » déclara Sasuke avant de rengainer son sabre et de se placer en posture Iaijutsu.
Yamato ne laissa pas le temps à Sasuke d’achever sa posture Iai. Il se rua sur lui, forçant son ennemi à dégainer plus tôt. Cling !, la lame ricocha sur l’épaisse armure de Yamato qui se plaça juste devant Sasuke. Un instant, Yamato décela de la surprise et de la frayeur dans les yeux de son ennemi. Il ne lui laissa pas le temps de réagir et écrasa son tetsubo sur la tête de son ennemi, broyant le casque et le crâne à l’intérieur.
Alors que le corps sans vie de Sasuke s’écroulait, les gardes Hida poussèrent des hurlements de joie à leur tour. Désormais, seule une petite unité de samouraïs Grue se tenait devant eux, et les Crabes esquissèrent des rictus féroces en se tournant vers ces ennemis.


Le combat des chefs :
Kakita Kenji assista impuissant à la mort de son frère et de ses hatamotos. Il ne lui restait plus que les troupes provinciales pour stopper une horde de Hida enragée. La situation devenait critique.
« Vise la tête » se remémora-t-il alors qu’il repérait le daïmyo ennemi. Sans chef, les Hida seraient désorientés quelques instants, ce qui permettrait aux renforts de les attaquer de dos.


Il lança son cheval au galop et démonta devant les Crabes surpris. Avant qu’ils n’aient pu réagir, il hurla à l’attention de leur chef :
« Moi Kakita Kenji, je te défi, samouraï ! Je vais venger la mort des miens et le pillage du village de mon seigneur ! Que les fortunes te maudissent à jamais si tu refuses ce défi, car ton nom sera celui de lâche ! »
« Et merde ! » pensa Hida Uesugi. Pas le choix, obligé d’accepter. Ses ancêtres et ses hommes ne comprendraient pas qu’il refuse le défi. « Très bien, j’accepte ton défi petit homme. Que les fortunes décident de notre destin » déclara-t-il alors que ses hommes s’écartaient pour le laisser passer. Uesugi vint se placer devant son ennemi qui s’était déjà mis en garde, le dominant de sa haute taille.
« Ne pense pas, s’intima Kenji. Concentre-toi sur le vide. Ton ennemi est grand, il est lent. Sa garde est haute et il a avancé la jambe droite, c’est lui qui lancera l’assaut. Attends. Sens venir l’attaque. Observe bien son visage… »
« Foutu Kakita pensa Uesugi. Impossible d’attaquer, sa garde est comme un mur infranchissable. Mais ce duel ne doit pas s’éterniser. L’ennemi a reçu des renforts qui ne vont pas tarder à nous attaquer sur l’arrière. Il faut emporter la décision rapidement. C’est un duelliste de cour, il ne connait pas les armures crabes et le combat brutal. Il veut de l’élégance, je vais lui en donner à ma façon. Si je l’attaque en exposant ma cuirasse en garde haute, il n’aura pas assez d’amplitude pour son attaque. Je vais lui rentrer dedans et le déstabiliser et je le finirais à grands coups de tetsubo une fois au sol. »
« Ca y est. Il va attaquer. Il a légèrement pivoté, il va présenter sa cuirasse pour m’empêcher de porter un coup efficace… »
Hida Uesugi lança un puissant hurlement et se jeta sur Kenji. Ce dernier recula d’un pas parfaitement maitrisé, poussa également un puissant cri et porta un coup rapide de haut en bas.
La tête de Hida Uesugi roula sur le sol alors que son corps s’écroulait. Kenji rengaina son sabre d’un geste ample. Le son d’une corne sur les arrières des crabes lui confirma que les renforts arrivaient et il se permit de sourire.


Vengeance :
Horrifié, Yamato regarda le corps sans vie de son seigneur s’écroulait au pied du daïmyo Grue alors même que le son d’une corne qu’il ne connaissait pas résonnait sur les arrières de la ligne de bataille. Il n’eut pas le temps de réagir que déjà les samouraïs de Itagi se ruaient sur le daïmyo Grue pour venger leur maitre. Mais ce dernier esquiva les coups et porta une rapide attaque qui décapita Itagi et provoqua le repli prématuré de ses hommes.


De l’autre côté de la ligne de bataille Crabe, Kuni Yori, le shugenja Crabe venait également d’assister horrifié à la mort de son maitre et ami. La colère bouillonnait en lui et il adressa une prière silencieuse aux kamis, les priant de lui prêter leurs forces. Ses bras se recouvrirent de longs poils drus alors qu’il prenait rapidement la forme d’un énorme ours noir. Il n’avait plus qu’une idée en tête : Tuer ! Tuer ! Tuer !
Un puissant hurlement retentit sur tout le champ de bataille. Kakita Kenji eut alors la désagréable surprise de voir un énorme ours noir se ruer sur lui en galopant. Sa puissante foulée semblait même faire trembler le sol ! Il n’eut même pas le temps de se mettre en garde que déjà la bête était sur lui. D’un puissant coup de patte, elle fit voler au loin le sabre de Kenji, laissant son bras complétement endolori par l’impact. Un revers vint le faucher en pleine tête et l’envoya voltiger plusieurs mètres plus loin où il se fracassa dans un grand bruit métallique ! Il se redressa péniblement et dégaina son wakizachi. Il tenta de se mettre debout afin de faire face fièrement mais l’ours se jeta sur lui de toute sa masse. La dernière chose qu’il vit fut les énormes mâchoires du monstre se refermant sur lui.
Les hommes du clan de la Grue regardaient avec effroi leur seigneur balloter en tous sens dans les mâchoires de l’énorme ours surgit de nulle part. La bête s’acharnait avec un frénétisme effroyable sur le cadavre du daïmyo. Peu à peu, le sortilège commença à s’estomper, et bientôt, l’énorme ours fut remplacé par un homme maigrelet couvert de sang qui continuait de mordre sauvagement le cadavre de sa victime.
« Abattez moi ce monstre ! » hurla le commandant des archers ashigarus alors que les hommes de la grue revenaient de leur stupeur.

Fin de la bataille
Yamato n’en croyait pas ses yeux : leur shugenja venait de mettre en pièce le daïmyo ennemi en prenant l’apparence d’une terrible bête. Il avait massacré le héros ennemi avec une férocité digne d’un oni ! « Pas mal pour un shugenja maigrelet et introverti » pensa Yamato.
Une flèche fusant à son oreille le ramena vite à la réalité. Les samouraïs Grues s’étaient remis de leur déconvenue et changeaient de tactique, noyant les samouraïs crabes sous une pluie de flèches et de balles de teppos.
Il sonda les alentours et repéra une partie de sa troupe quitter le champ de bataille avec une partie du butin. Hélas, la majorité des produits du raid étaient tombés sur le champ de bataille, et leur récupération était compromise.
« On se replie soldats ! Il n’y a pas de gloire à mourir sous les flèches de ces lâches ! Nous nous expliquerons avec le clan de la Grue une autres fois ! ».
Les soldats du Crabe entamèrent alors une retraite en bon ordre, minimisant ainsi la pluie de projectiles qui fondait sur eux.

Epilogue :
L’éclaireur Hiruma fit son rapport à Yamato : « Les Grues ont reçues des renforts, elles occupent le terrain. Le butin a été emmené sur de grands chariots sous bonne escorte. La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont abandonnés les recherches : la troupe ne devrait pas tarder à quitter les lieux. »
« Qu’ont-ils fait du corps de Uesugi ? »
« Ils ont récupéré les têtes et ont brulé les corps. »
« Dis aux hommes de se reposer. Dans trois heures, reprenez la marche vers nos terres. Nous vengerons nos morts ».
« Vous ne venez pas avec nous ? ».
« Non. Fais ce que je t’ai dit » déclara Yamato avant de s’enfoncer dans les bois sombres. Il n’était pas question que les Grues exposent la tête de son maitre comme trophée. Pas tant qu’il était en vie…

Kami no Cedric

Messages : 77
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 35
Localisation : Palaiseau

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille en terre Yasuki

Message par rokoko le Mar 2 Sep - 4:36

superbe narration!!! On s'y croirait!!!

rokoko

Messages : 90
Date d'inscription : 09/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille en terre Yasuki

Message par breizhatav le Mar 18 Nov - 3:18

C'est génial ! Compte rendu vivant, superbe ! Une table magnifique (un + pour les rizières). De même pour les figurines, déjà vues, mais mises en action toutes ensembles, c'est un régal pour les yeux !  cheers Je vous envie !
Mata ne !
avatar
breizhatav

Messages : 119
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 56
Localisation : LA TESSOUALLE (près de CHOLET)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille en terre Yasuki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum